Bénin/justice

Affaire procureur de Kandi : erreur professionnelle ou soupçons de corruption dans un dossier sensible ?

L’investigateur 24/05/2020 à 14:37

Dans les mains de la police républicaine depuis quelques jours, le procureur de la République près le tribunal de première instance de deuxième classe de Kandi et son substitut seront présentés à la Criet lundi prochain. Un dossier sensible qui agite l’actualité depuis quelques heures. Mais de quoi s’agit-il ?

En effet, selon des indiscrétions, il leur est reproché d’avoir libéré un présumé terroriste. Et depuis le lundi 18 Mai 2020, le substitut a été arrêté, puis auditionné et gardé pour soupçon de corruption et de participation à une entreprise terroriste, rapportent les mêmes sources. En mal de preuves, le procureur de la CRIET, Gilbert Togbonon qui a écouté le substitut vendredi 22 Mai 2020 à la CRIET a interpellé le procureur de la république près le tribunal de deuxième instance de deuxième classe de Kandi.

Lire aussi : USA  : un couple retrouve 1 million $ en liquide sur la route et le remet à la police

En réalité, le substitut du procureur a relaxé le présumé terroriste mis aux arrêts par la police parce que, selon ses dires, il n’y a pas suffisamment de preuves contre lui pour qu’on le dépose en prison. Une mise en liberté que les policiers qui ont touché leur hiérarchie sur la question, n’ont pas comprise. Car eux, ils disent avoir suffisamment de preuves contre le mis en cause. C’est ainsi que pour tirer l’affaire au clair, tous ceux qui y sont impliqués, sont convoqués à la CRIET lundi prochain.
Outre le procureur, le directeur départemental de la police républicaine de l’Alibori et le directeur des services et liaison sont attendus à la CRIET le lundi pour être écoutés.
Au-delà des supputations, on peut se demander si cette libération du présumé terroriste est une erreur professionnelle de la part du substitut ou s’il y a vraiment de soupçon de corruption dans dossier aussi sensible que celui-là ? L’un dans l’autre, seules les auditions à la Criet nous situeront.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook