Togo

Agbéyomé s’exprime à nouveau après l’interdiction de la manifestation de ses soutiens

L’investigateur 5/08/2020 à 17:11

Le candidat à l’élection présidentielle du 22 février 2020 au Togo continue de parler en dépit du mandat d’arrêt international lancé contre lui ; et surtout après l’interdiction de la manifestation de ses soutiens le samedi 1er août dernier.

De son exil, le candidat de la dynamique Kpodzro, Agbéyomé Kodjo revendique sa victoire aux élections du 22 février 2020. L’ancien président du parlement togolais, candidat malheureux aux élections présidentielles du 22 février 2020 au Togo ne veut pas lâcher le morceau. Il continue dans un nouveau message adressé à la nation depuis son exile, de clamer sa « victoire ». A travers ledit message, il a fait preuve de détermination sans précédent et d’un jusqu’au boutisme à toute épreuve.

| Lire aussi : Bantè  : 12 motos et faux billets saisis après le démantèlement d’un réseau de présumés voleurs|

Malgré les intimidations, semble-t-il dire, il tient à sa victoire et ne compte pas baisser aussi si facilement les bras face aux assauts répétés du pouvoir de Faure Gnassingbé. « Aucun chantage indécent, aucune intimidation, aucune menace n’auront raison de la légitimité issue des urnes le 22 février 2020. J’en suis le dépositaire. Je défendrai la légitimité que me confère le libre choix des électrices et des électeurs togolais, choix distinctement exprimé sur ma candidature lors du scrutin présidentiel dernier. Je suis droit dans mes bottes », a-t-il laissé entendre.
Par la même occasion, il dénonce le redéploiement des miliciens du régime RPT-UNIR qui ont empêché une manifestation de ses soutiens le samedi 1er août dernier.
Rappelons que le député a perdu son immunité parlementaire depuis qu’il est en froid avec le pouvoir de Lomé.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook