Divers

Angela : "𝐉𝐞 𝐧𝐞 𝐦𝐞 𝐬𝐮𝐢𝐬 𝐩𝐚𝐬 𝐦𝐢𝐬𝐞 𝐧𝐮 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐫𝐢𝐞𝐧"

L’investigateur 22/07/2021 à 18:15

Désormais engagée dans la lutte contre le harcèlement sexuel au Bénin, la présidente de l’Ong "N’aie pas peur", Angela Kpeidja, se réjouit des réformes enclenchées par le gouvernement à l’Institut national de la femme (Inf). Elle l’a fait savoir à travers une publication sur son compte Facebook. Lisez plutôt...

Beaucoup pensent déjà que c’est un projet mort-né. C’est tout de même curieux que les Béninois ne sachent pas apprécier les efforts de leurs gouvernants.
Pour moi, plus qu’un espoir, il s’agit d’une grande victoire.

Lire aussi : Bénin : le gouvernement décroche un EuroBond à caractère social et économique sur 16 ans

C’est bien la première fois qu’un Chef de l’Etat affiche une volonté aussi farouche et flagrante de lutter contre les violences faites aux femmes dans notre pays.

Après m’avoir prêté une oreille attentive ce 4 mai 2020, le Président Talon tient parole pour une aube nouvelle en la matière. Mieux, mes souhaits sont pris en compte pour un meilleur épanouissement de la femme béninoise.

Lire aussi : Affaire Sonimex : un fait nouveau, Seraphin Yéto toujours attendu à la prison

L’Institut national de la femme est désormais un organisme public rattaché à la Présidence de la République, avec des prérogatives beaucoup plus importantes. Les lauréats du concours de leadership féminin organisé par l’Ong ‘’N’aie pas peur‘’ en collaboration avec le Ministère des Affaires Sociales devraient aussi se réjouir. Puisque cet Institut doté d’une autonomie financière, pourra œuvrer sur le plan social, économique et judiciaire en vue de la protection des filles et femmes de notre pays.

Lire aussi : Bénin : l’Union Progressiste célèbre les 61 ans à travers un événement inédit

Je jubile parce que qui connait le Président Talon peut témoigner de sa force et de sa détermination à mettre fin à la pagaille longtemps orchestrée dans le pays. Je sais qu’il soignera cette société malade de sa mentalité et de sa perversité !

Lire aussi : Ignace Sossou : son dossier contre le procureur de la Criet examiné à la Cour suprême ce vendredi

Force à la femme vertueuse, travailleuse et combative ! Car ce n’est que comme ça que nous imposerons le respect à nos mâles bien aimés.

#kpeidjaangela #naiepaspeur




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook