Faits Divers

Angola : Big Dad meurt à 73 ans et laisse 281 enfants, 47 femmes derrière lui – photos

L’investigateur 27/04/2020 à 10:16

Il devrait bénéficier d’une cérémonie grandiose du fait des familles liées à lui directement ou indirectement. Mais la crise du Covid-19 en a décidé autrement. Hélas !

De sobriquet Pai Grande ou encore Big Dad ou de son vrai nom, Francisco Tchikuteny Sabalo, géniteur de 281 enfants avec 47 femmes sur l’île de Mungongo en Angola, est passé de vie à trépas la semaine dernière, rapporte tripfoumi.com. Il rejoint ainsi ses 125 enfants qui l’avaient déjà précédé dans la tombe et laisse derrière 156 autres et ses épouses. Malheureusement, il ne recevra pas les hommages dignes d’un père qui a laissé eu une si nombreuse famille, parce que les consignes du président angolais João Lourenço interdisant les grands rassemblements dans le but de limiter la propagation du Covid-19, sont claires.
Selon la Voice of America (VOA), Sabalo, polygame de renom est décédé d’un cancer de la prostate. Traîné dans la capitale Luanda, et dans d’autres localités, il finira par être renvoyé chez lui avec la garantie que « si Dieu l’appelle, au moins il mourrait à côté de ses enfants et de leurs mères », a déclaré l’un de ses fils.
Père de famille dévoué et personnalité respectée, il a été décrit comme « un être humain complet », défenseur de l’éducation.

Lire aussi : Covid-19  : l’He Prudencio fait don de lave-mains et de masques à Agoué

S’adressant à VOA en 2015, Sabalo, a déclaré qu’il souhaitait que certains de ses enfants entreprennent une carrière dans les sciences et la technologie, et avait révélé qu’il dépensait plus de 1500 $ en fournitures scolaires par an.

Le cercueil de Big Dad

Trois de ses filles étudient actuellement les sciences médicales et deux fils apprennent l’informatique. « Je ferai n’importe quoi pour garder nos enfants en bonne santé et unis », a-t- déclaré à VOA, la grande épouse. La famille de Pai Grande vit de l’agriculture de subsistance, de la culture et de l’élevage.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer