Bénin

Assemblée nationale : le député Arifari Bako met les pieds dans le plat

L’investigateur 7/07/2020 à 12:43

La modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale ce lundi 06 juillet 2020 est semble-t-il, le moment du déclic envisagé au parlement par de mauvaises langues. Au cours des débats, des voix discordantes se sont fait entendre et beaucoup disent que le moment pour les députés de s’affranchir, est enfin arrivé.

Le parlement béninois, jusque là obéissant a-t-il décidé de prendre ses distances et joué pleinement le rôle qui est le sien dans le paysage démocratique béninois ? A cette question beaucoup se refusaient jusqu’à ce lundi 06 juillet 2020 de répondre par une affirmative.

Lire aussi : Afrique/BIT : Bénin, 06 centrales syndicales au sein d’un creuset, signent une charte d’unité

Mais, il a fallu que l’ancien ministre des affaires étrangères de Boni Yayi, Arifari Bako mette les pieds dans le plat pour démontrer que ce parlement qui est composé des députés de deux blocs, soutenant les actions du chef de l’Etat, n’est pas forcément un appendice de la mouvance. Parlant de « parlement monocolore », le député a dit tout haut, ce que les proches du régime disent tout bas. Pourtant, il en a profité parce que si l’opposition avait pu participer aux législatives d’avril 2019 qui a connu de son élection, peut-être qu’il n’aurait pas dû avoir son ticket pour l’Assemblée nationale. Derrière le ton qu’il vient ainsi de donner, y a-t-il d’autres idées ? Pour le moment, on s’en tient à ses déclarations.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook