Bénin

Azannaï : le président de la « Résistance Nationale » parle à nouveau

L’investigateur 27/03/2021 à 14:16

Enfermé dans sa bulle depuis des mois, Candide Azannaï, président du parti Restaurer l’Espoir, revient à travers une tribune rendue publique quatre (04) ans après son départ du gouvernement.

Lire aussi : Bénin  : le Colonel Louis Akanni donne des leçons à l’opposition radicale

En effet, c’est à travers un texte posté sur les réseaux sociaux que le président de la « Résistance Nationale », Candide Azannaï s’est à nouveau exprimé. Après une brève intervention à travers laquelle il a rendu hommage à une éminente personnalité décédée. En l’occurrence l’ex-professeur d’université, Georges Guédou le dimanche 14 mars 2021. En tout cas, à la faveur d’une tribune rendue publique ce samedi 27 mars 2021, l’ancien allié du pourvoir dit ne regretter son départ du pouvoir, quatre (04) ans après. Fort de ses convictions politiques, Candide Azannaï estime avoir emprunté le bon chemin. « Je me réjouis de ma démarcation », a-t-il écrit. Ce qui sous-entend qu’après avoir quitté les choses quatre 04 ans après, l’ancien ministre délégué auprès du président de la République, chargé Candide de la défense nationale ne regrette rien.

Lire aussi : Présidentielle d’avril 2021 au Bénin : Ce que pèse chaque candidat

« Je n’ai aucune place dans une Gouvernance (…). La rupture telle que révélée est la malice d’un Songe-creux… ». Et poursuivant, il ajoute : « Un profond sentiment de fierté me rassure tout entier devant un des actes les plus significatifs de ma relation à notre communauté : c’est la ferme et rigoureuse décision que j’ai prise de quitter le Gouvernement… », révèle-t-il.
Célébrant ses quatre années de départ du gouvernement, il déclare que le paradigme qui a permis l’accession au pouvoir à lui et à ses anciens alliés, a été dévoyé.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook