Bénin

Azannaï : l'ex-ministre Koutché décrit sa position au sein de l'opposition

L’investigateur 12/03/2021 à 18:27

Dans une vidéo distillée sur les réseaux sociaux après une cérémonie organisée par la diaspora béninoise aux Etats-Unis, l’ancien ministre des finances, Komi Koutché décrit la position de Candide Azannaï au sein de l’opposition.

Candide Azannaï est-il une taupe au sein des opposants à Patrice Talon. Cette question est sur toutes les lèvres, des mois après le départ du gouvernement de l’ancien ministre délégué auprès du président de la République, chargé de la défense nationale. Pour l’ex-ministre des finances, Komi Koutché, le président de Restaurer l’Espoir « n’est pas une taupe au sein de l’opposition ». Plus loin Komi Koucthé dira que Candide Azannaï est « tout sauf ce qu’on lui colle ». Il détaille qu’il est en contact depuis deux ans avec l’ancien député.

Lire aussi : Soglo assigné : une frange de l’opposition lui apporte un soutien, lire les détails

Cependant, l’ancien ministre de la communication a certifié qu’il y a juste des divergences inutiles entre Candide Azannaï et le reste de la classe politique.
Il est vrai que l’ancien allié du pouvoir a rompu les amarres avec ses partenaires d’hier, mais pour le citoyen lambda, il n’est pas totalement aux côtés de l’opposition. En termes clairs, pour le citoyen ordinaire, l’ancien compagnon de Patrice Talon est parti, mais il demeure avec le pouvoir.
« Tes mots et ces verbes ne suffiront pas pour enlever de la tête des Béninois, ce que tes détracteurs y ont mis ; mais plutôt des actes ». , a déclaré Komi Koutché dans la vidéo à l’endroit de Candide Azannaï.

Komi Koucthé reconnaît par ailleurs que le président de Restaurer l’espoir est « très rusé et tout le monde travaille sur lui pour qu’il comprenne que seul, il ne peut rien. » C’était par visioconférence qu’il a communiqué en direct avec les leaders de son groupe, Amissétou Affo Djobo, présidente de « s’engager pour le Bénin ».




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer