Bénin

Soglo assigné : une frange de l’opposition lui apporte un soutien, lire les détails

L’investigateur 11/03/2021 à 17:45

L’ancien président de la République, Nicéphore Soglo au cœur de la controverse après une assignation au tribunal de première instance de première classe de Cotonou, reçoit le soutien de ses pairs de l’opposition. Le parti, Les Démocrates en l’occurrence.

C’est au cours d’une conférence de presse qui s’est déroulée ce jeudi 11 mars 2021 que le parti de l’opposition, Les Démocrates a donné de la voix.

Lire aussi : Bénin  : voici la liste des opposants les plus critiques du régime, selon Alain Orounla

Par l’entremise de Alassane Tigri, vice-président, chargé de la 8ème circonscription électorale, le parti proche de Boni Yayi a en conférence de presse, évoqué le cas du président Nicéphore Soglo, premier chef d’Etat que le Bénin ait connu à l’ère du Renouveau démocratique.
Assigné devant le Tribunal de Cotonou, Nicéphore Soglo répondra le 09 avril prochain de ses accusations jugées diffamatoires.

En effet, c’était au cours d’un colloque organisé par le Groupe National de Contact (GNC) que l’ancien maire de la ville de Cotonou est revenu sur l’affaire dite « tentative d’empoisonnement » sur la personne de l’ancien chef de l’Etat, Boni Yayi. Dans ses déclarations, il a cité Moudjaïdou Soumanou, actuel collaborateur du président en exercice, Patrice Talon.

Lire aussi : Scrutin du 11 avril : Patrice Alakpato et Cie dans l’Ouémé pour la sensibilisation sur la paix

Et comme réaction, les enfants de l’ancien Ministre du Commerce et également ancien Directeur général de la Sodeco, Moudjahidou Soumanou ont porté plainte contre lui. Car ils ont estimé qu’il a diffamé leur père. Mais dans la déclaration lue cette soirée, le parti de l’opposition juge « non fondée », cette assignation puisque ses dirigeants soutiennent que ce qu’a dit l’ancien maire de la ville de Cotonou est bel et bien dans le livre « Je ne suis pas un héro » du juge Angelo Houssou, en charge de cette affaire dite tentative d’empoisonnement en son temps.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook