Actualité

Azannaï : voici la réponse amère du "Résistant" aux internautes après les violences préélectorales

L’investigateur 20/04/2021 à 09:32

Toujours fidèle à sa logique de « Résistance nationale », Candide Azannaï, ancien ministre délégué auprès du gouvernement chargé de la défense nationale ne devie pas. Sonné par des internautes sur son attitude après les violences pré-électorales, il a réagi.

Une petite charge contre lui, après l’échec des manifestations contre le pouvoir, et l’ancien député Candide Azannaï sort à nouveau de sa réserve. Pris à tort ou à raison comme celui qui a « tué » les idéaux de l’opposition, le président de Restaurer l’Epoir a réagi sur sa page facebook.
« Vous avez une si basse obsession à me confondre à toutes vos niaiseries.
Face à une dictature, toute posture d’opposant est, ou une sottise, ou une traîtrise, ou une complicité.

Je l’ai dit à maintes reprises : face à une dictature (…), la seule posture efficace est celle de la Résistance. Une résistance totale, mais pas à l’emporte-pièce. Je suis un homme bien structuré, méthodique et très rigoureux. », a-t-il écrit.

Lire aussi : Sierra Léone vs Bénin : déception de Jean-Marc Adjovi Bocco, le Bénin attend un courrier de la CAF

Poursuivant, le leader de la « Résistance nationale « ajoute : « Je suis toute une expérience politique et un profil moral d’une intégrité qui ne courent pas les rues.
(…), j’ai toujours clamé la Résistance Totale.
C’est le format que j’ai toujours proposé et assumé : une résistance pacifique et non violente.
Je ne suis pas un opposant, non.
Je suis un résistant debout jusqu’au bout sur la première ligne. Et c’est connu de tous.
Toutes vos confusions n’engagent que vous », a-t-il commenté. », admet l’ancien allié du pouvoir.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook