Actualité

Bénin, Boni Yayi pense avoir subi des humiliations de la part de son successeur

L’investigateur 28/09/2020 à 23:30

Dans sa réplique à une interview accordée par le chef de l’Etat, Patrice Talon à Jeune Afrique, l’ancien président Boni Yayi qui croit avoir été indexé, est sorti de sa boîte. Et pour cause !

La guéguerre entre l’ancien de l’Etat, Boni Yayi et son successeur, Patrice Talon se poursuit. S’il est vrai que les deux se sont embrouillés juste au début du second mandat de Boni Yayi, il n’en demeure pas que le feu continue de couver et la paix entre eux deux est loin d’être connue. La preuve, la réaction du prédécesseur de Patrice Talon après une interview accordée au magazine Jeune Afrique le prouve. Au détour de sa sortie médiatique, Boni Yayi reviendra sur quelques déboires qu’il a connus sous le régime du Nouveau Départ. Notamment des humiliations qu’il pense avoir subi juste après une tournée.

Lire aussi : Abomey-Calavi : le maire Ahouandjinou célèbre les lauréats les plus méritants aux différents examens

« Après ma brève tournée les 6, 7 et 8 avril 2019, pour remercier les populations (à peine 3 jours), les persécutions, humiliations de tous genres n’ont fait que m’accabler », a-t-il déclaré. Dans la même logique, il a laissé entendre que les difficultés punitives qu’il a rencontrées n’ont pas aussi épargné ses parents. « … mes parents et proches et certains collaborateurs obligés de lui faire allégeance sous peine de se retrouver en prison à l’appui des dossiers inventés ou à vérifier, stratégie ayant pour objectif de m’isoler des Ministres et députés encore dans mon entourage. », -t-il ajouté.
Rappelons qu’après les émeutes des 1er et 02 mai 2019 à Cadjèhoun, l’ancien président a passé 52 jours en résidence surveillée.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook