Fêtes nationales

Bénin : Orounla justifie la célébration du 1er août dans la sobriété

L’investigateur 13/07/2020 à 09:45

Reçu dans l’émission Zone Franche de la chaîne de télévision Canal3 ce dimanche 12 juillet 2020, le ministre de la communication, de la poste et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla a opiné sur la sobre célébration de la fête du 1er août, annoncée en conseil des ministres du mercredi 08 juillet dernier.

Pour le ministre de la communication, de la poste et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla, depuis l’accession du président Patrice Talon au pouvoir, il y a « une rationalisation dans les dépenses dans tous les secteurs, et le secteur des manifestations officielles n’échappe pas à la règle ».

Lire aussi : Mali  : « dissolution de fait » de la Cour constitutionnelle par le président IBK

Et, le constat fait est que les fêtes de l’indépendance, célébrées sous le régime de la rupture, l’ont été sans extravagance. Mais regrettant au passage que celle marquant le 60ème anniversaire de l’indépendance du Bénin sera elle aussi fêtée dans la sobriété, le ministre a laissé entendre que le gouvernement la voulait avec faste, mais qu’il y a l’arrivée imprévue de la crise sanitaire du Coronavirus. « La cérémonie avait été préparée pour marquer avec des choses très importantes le 60e anniversaire de notre indépendance, mais c’était sans compter sur l’imprévu COVID 19 », a déclaré Alain Orounla.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer