Actualité

Bénin, Yayi justifie l’opportunité de la bible offerte à Talon en avril 2016

L’investigateur 28/09/2020 à 22:37

Dans une interview accordée au magazine Jeune Afrique, le président de la République, Patrice Talon a apostrophé ses prédécesseurs Boni Yayi et Nicéphore Soglo. Dans une sorte de réplique, le premier cité revient à la charge à travers un texte rendu public par le site béninois La Nouvelle Tribune.

Répondant à certains aspects de l’interview accordée par le président Patrice Talon à Jeune Afrique, Boni Yayi est revenu sur le contexte dans lequel il a offert une bible à son successeur. A l’en croire l’offre de cette bible revêt une profonde signification parce qu’il estime lui l’avoir offerte pour qu’il la lise et qu’il réussisse dans ses nouvelles fonctions. « j’ai eu l’occasion d’offrir, le 6 Avril 2016, à mon successeur, la Sainte Écriture pour lui rappeler qu’à ce poste de responsabilité, il faut avoir de cœur, et ne pas s’éloigner de ce livre Saint, car c’est alors qu’il aura du succès et la réussite dans toutes ses entreprises c’est-à-dire dans la gestion de l’intérêt général au sommet de l’Etat ».

Lire aussi : Houègbo  : encore des travaux à faire après la mise en service de la station de pesage et péage

Une signification que personne en dehors des deux chefs d’Etat, n’avait jusqu’à la publication du texte compris. Seulement, le geste est resté inoubliable.
Mais selon Boni Yayi cette offrande est le meilleur conseil qu’il puisse donner à son successeur car la crainte des saintes écrites est un début de sagesse. « J’étais convaincu que mon geste s’assimile aux meilleurs conseils et sagesse qu’il appelle de ses vœux aujourd’hui au soir de son Mandat. La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse ».




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook