Taxes

Bénin : Zossou évoque les raisons qui motivent la taxe sur les jeux de hasard

Bénédicte BANKOLE 23/07/2020 à 16:30

Un communiqué DU Directeur général de la Loterie nationale du Bénin (LNB), rendu public hier, soulève assez d’encre et de salive. Selon le contenu, il est institué un prélèvement de 15% de contribution libératoire sur les gains à verser aux joueurs des jeux de hasard.

Pour le Directeur général de la Loterie Nationale du Bénin Gaston Zossou, la décision est prise conformément aux lois en vigueur depuis 2017, notamment l’article 194 du code général des impôts qui stipule qu’il faut « une contribution spéciale libératoire sur les gains versés aux gagnants des jeux de hasard par la retenue à la source libératoire de 15 %». Plus loin, il estime que cette application quoique tardive, de la loi du code général des impôts qui date de 2017 est due aux ajustements. « Nous sommes simplement arrivés à la phase de la généralisation à la clientèle.

Lire aussi : Parakou  : il tue son neveu par jalousie et écope de 15 ans de prison

Juste qu’il faut comprendre et accepter que tous ceux dont nous bénéficions de la part de l’État, les soins de santé ; la sécurité ; les infrastructures ont un coût », ajoute l’ancien ministre de la communication, Gaston Zoussou. Dans un élan collectif, il exhorte tout le monde à y participer.
« Je pense que le prélèvement des 15% des gains des parieurs ne suffira pas à ce que je dis. Il faudra l’effort de tous. Quand nous allons les payer, nous joueurs, parieurs, c’est là que se renforce notre sentiment d’appartenance réelle à la communauté », a-t-il déclaré sur une chaîne de télévision. « C’est un travail technique d’organisation de notre système d’information pour que le gain qui est validé, qui est libéré de façon automatique sur le même ticket soit frappé d’impôt en toute transparence », conclut l’ancien ministre, porte-parole du gouvernement sous Feu Général Mathieu Kérékou.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook