Présidentielle 2021

Bénin : déjà, le Collectif des partis de l’opposition constitués, bat de l’aile

L’investigateur 11/01/2021 à 09:43

Après sa première sortie, le collectif des partis opposés à Patrice Talon est-il déjà à bout de souffle ? Cette question est désormais d’actualité d’autant plus qu’une source contactée par l’Investigateur, estime que le groupe s’effrite et l’histoire donnera raison à ceux qui avaient prédit après sa constitution, qu’il durera que le temps d’un feu de paille.

Fondé au pifomètre, le collectif de l’opposition est sur le point de s’écrouler tel un château de cartes. Juste après sa déclaration du dimanche 27 décembre 2020, ce groupe de partis politiques hétéroclites et mouvements satellitaires ressent en son sein, des frictions.

Lire aussi : Foot-Ufoa B : le Togo disqualifié pour tricherie sur les âges, une chance pour le Bénin ?

Notre source confirme que le groupe s’époumone d’ores et déjà, environ deux semaines après sa première sortie.
La difficulté qu’il a, à s’affranchir de la politique politicienne est sous-tendue par de divergents points de vue de ses membres. Pour certains, des membres en leur sein n’ont pas d’idéologie réelle et leur combat n’est motivé que par le départ impératif de Patrice Talon.
Par contre, une composante du même groupe estime qu’il faut conquérir le pouvoir avec un programme bien fignolé pour redonner espoir au peuple plutôt que de verser dans des incantations. Donc ceux-là ne se retrouvent plus dans ce qui se fait. Et d’ailleurs au départ, pas de base solide avec des accords concrets.

Lire aussi : Nikki  : la police aux trousses de ceux qui ont enterré une fillette vivante

Pour confirmer que le collectif bat vraiment de l’aile, la source motive son point de vue par le commentaire fait sur les arrêts rendus par la Cour constitutionnelle à travers la Décision DCC nº 21du 07 Janvier 2021. Jusqu’à preuve du contraire, ledit collectif ne s’est pas encore prononcé de façon formelle dessus. Seuls Les Démocrates ont sorti un communiqué et le constitutionnaliste Joël Aïvo quant à lui, a profité du micro de RFI pour donner son opinion.

Rappelons qu’outre les Démocrates, il y avait la Grande Solidarité Républicaine (GSR) d’Antoine Guédou Vissetogbé, la Flamme Renouvelée (PFR) de Gabriel Laurex Ajavon, la Dynamique Unitaire pour le Développement (DUD) de Valentin Houdé et la Dynamique AÏVO au départ, pour la constitution du Collectif.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook