Actualité

Bénin : intégralité du commentaire du député Gounou sur la décision de la Cour constitutionnelle

L’investigateur 8/01/2021 à 11:13

La décision rendue par la Cour constitutionnelle sur le parrainage des candidats à la prochaine élection présidentielle continue de susciter des commentaires. Pour le député Abdoulaye Gounou de la mouvance, il s’agit d’une première parce qu’en la matière, la Cour constitutionnelle s’est fixé ses propres limites.

« Pour une première fois, une Cour constitutionnelle s’est fixé clairement ses propres limites. La Cour s’est refusé de porter un jugement sur ce qu’elle a appelé, la volonté de librement exprimer d’un pouvoir constituant dérivé qu’est l’Assemblée nationale. Dès lors que ce pouvoir constituant dérivé a respecté la procédure requise pour procéder à la révision de la constitution, elle ne pourrait en aucun cas se substituer au peuple pour modifier le contenu des lois votées par l’Assemblé&e nationale.

Lire aussi : Football  : dune session de formation au profit de tous les encadreurs sportifs au Bénin

Puisque ces procédures ont été régulières et que ces lois ont été jugées conforme à la constitution. Le débat est définitivement clos.

Le chef de l’Etat, Patrice Talon a dit qu’il n’y aura jamais une mono candidature aux élections présidentielles. Talon n’a besoin que de 16 parrains. Le reste, nous allons nous répartir sur les autres candidats. La CENA a déjà commencé par convoquer les parrains pour le retrait des feuilles de parrainage. Je peux parrainer un opposant. Ça n’emporte pas que je fasse campagne pour lui parce que j’ai un candidat. Je souhaiterais être parmi ceux auraient eu la chance de parrainer le président, Patrice Talon », a-t-il déclaré




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook