Actualité

Bénin : la Criet condamne l’Ivoirien Kalifa Touré alias David à 10 ans de réclusion criminelle

L’investigateur 12/11/2020 à 08:29

La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a condamné un Ivoirien ce mardi 10 novembre à dix ans de réclusion criminelle. C’était à la faveur de la première session criminelle de l’année judiciaire 2020-2021.

Kalifa Touré alias David est désormais fixé sur son sort après deux renvois. Il a été condamné ce mardi 10 novembre 2020 par la juridiction spéciale du Bénin. Il devra passer dix ans en prison puis être expulsé du territoire national après avoir purgé sa peine. En détention provisoire pour faux et usage de faux en écriture publique, escroquerie et complicité d’escroquerie, la Cour a requalifié les faits mis à sa charge.

Lire aussi : Bédié  : « nous avons brisé le mur de glace, le silence ; nous allons continuer à nous téléphoner »

Kalifa Touré est condamné pour diffusion de fausses nouvelles, complicité de faux en écriture publique et authentiques. Les faits remontent en 2016, selon les informations judiciaires. Il s’est fait passer pour un Ivoirien qui a fui son pays pour des questions de sécurité. Arrivée à Parakou sans pièces, il a sollicité l’aide d’un ami pour se faire naturaliser Béninois. Celui-ci l’a aidé à avoir un faux acte de naissance et un certificat de nationalité.

Il a réussi à se faire établir une carte nationale d’identité. Depuis lors, avec son nouveau nom, David, il donne l’alerte d’acte de terrorisme dans la sous-région pour soutirer de sous aux autorités des pays voisins. C’est ainsi qu’il a été pris avec son acolyte le 15 juin 2016. Aujourd’hui, il est condamné seul car son complice ne vit plus.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook