Présidentielle 2021

Scrutin du 11 avril : « la campagne s’ouvre dans un climat d’interrogations et d’inquiétudes », selon Tiando

L’investigateur 26/03/2021 à 14:05

Le contexte particulier qui caractérise la campagne électorale lancée ce vendredi à 00h, attire l’attention de tout le monde. Au cours de son message consacrant son lancement, le président de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA), Emmanuel Tiando y a fait cas.

Lire aussi : Koovi  : on ne peut vouloir être parrainé par un député qu’on a traité de "godillot"

Dans son allocution, le président de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA), Emmanuel Tiando a laissé entendre que « la campagne s’ouvre dans un climat d’interrogations et d’inquiétudes ». Ceci en raisons des menaces d’une frange des acteurs politiques qui estiment à tort ou à raison qu’on les a exclu des élections présidentielles du 11 avril prochain. Mieux, ces opposants radicaux ne veulent pas admettre la prorogation du mandat du président sortant, Patrice Talon de 45 jours en vertu de la constitution révisée. L’un dans l’autre, la tension demeure vive, ce qui a tendu l’atmosphère et nourrit des craintes chez certaines populations.
Lire l’intégralité de l’allocution du président de la CENA

voici le discours du président



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook