Drame

Bénin : poignardé, le Libanais Kassem Hajj s’en est allé

Judicaël C. GBETO 9/05/2020 à 09:07

Nonobstant la flambée de la pandémie au Bénin ces derniers jours, les actes de vandalisme continuent de marquer les journées. La ville de Cotonou a été le théâtre d’un acte de barbarie sur un homme d’origine libanaise.
Selon 24h au Bénin, « le sieur Kassem Hajj de nationalité libanaise n’est plus. Il est décédé suite aux nombreux coups de poignard que ses agresseurs l’ont asséné dans la ville de Cotonou, capitale économique du Bénin ».
L’homme vivrait à Cotonou depuis plusieurs années où il a élu domicile et serait originaire de Sud Liban, précisément de la localité de Khrayeb, renseignent les sources du site.

Lire aussi : Boni Yayi : un collectif de secrétaires exécutifs communaux clame sa fidélité à l’ancien président

Il faut dire que les auteurs (non identifiés) de son agression jusqu’à présent sont toujours en cavale. C’est dire donc que dans le contexte actuel de la pandémie du Coronavirus, il serait difficile de rapatrier le corps au Liban. Une enquête serait aussitôt ouverte aux fins d’arrêter les malfaiteurs.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook