Actualité

Bénin : suspension de la mesure de vente des produits vivriers et intrants saisis par la police

L’investigateur 22/07/2021 à 18:27

Précédemment autorisés, les commissariats de police viennent d’être dessaisis de la vente des produits vivriers et intrants saisis dans le cadre du contrôle des importations clandestines.

C’est à travers une correspondance en date du 13 juillet 2021, que le ministre de la décentralisation et de gouvernance locale, Raphaël Akotègnon invite les Préfets de département à surseoir à toute mesure visant la vente des produits vivriers saisis par la police.

Lire aussi : Criet : Madougou convoquée ce matin par la commission d’instruction

Dans son courrier adressé aux préfets, le ministre Raphaël Akotègnon les invite à mettre fin à la vente de ces produits saisis sans donner les raisons qui ont motivé la suspension.

Lire aussi : Conseil des ministres  : voici les nominations de ce mercredi à la Criet

Or, le 30 juin 2021, le même ministre avait demandé aux Préfets, à travers une lettre, de prendre les dispositions pour « faire vendre les produits vivriers et intrants saisis par les commissariats de leurs territoires de compétentes ».

Lire aussi : Bénin : les mentions au Bac 2021 disponibles en ligne à l’adresse suivante

Les produits saisis sont ceux destinés clandestinement à l’exportation alors que le gouvernement a interdit toute exportation afin de lutter contre la flambée des prix des produits de première nécessité sur le marché. C’est dans ce cadre que plusieurs tonnes de produits vivriers destinées à l’exportation, ont été saisies dans le septentrion tout comme dans le Couffo, sans oublier le département de l’Ouémé par la police.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook