justice

Bénin : titre des deux personnes limogées à la prison civile de Missérété

Bénédicte BANKOLE 23/05/2020 à 13:56

Deux têtes viennent de tomber à la prison civile de Missérété (Ouémé). Il s’agit du régisseur et le gardien chef qui ont été limogés par les autorités. En effet, la prison civile de Missérété a été le 06 mai dernier, le théâtre des actes de vandalisme des détenus qui protestaient contre l’opération déclenchée par les autorités de cette maison d’arrêt. Notamment les fouilles improvisées qui ont permis de recueillir auprès des prisonniers, des smartphones, appareils de connexion internet et autres objets. Or, ils ont été incarcérés dans le cadre de la lutte contre contre la cybercriminalité et le trafic des stupéfiants.

Lire aussi : Prison-Missérété : les motivations du soulèvement des pénitentiaires, selon Gilles Yêkpè, DAPB

Leur refus de se laisser fouiller a occasionné une révolte dont les conséquences ont été néfastes. A savoir des dégâts matériels, des portes et autres objets brisés. De sources concordantes, ce vendredi 22 mai 2020, deux personnes ont été relevées de leurs fonctions certainement à cause de ce dossier, traité avec légèreté de leur part.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook