Présidentielle 2021

Bénin, un groupe d’émissaires chez Djogbénou pour des élections inclusives et sans violence

L’investigateur 25/10/2020 à 19:46

Le Groupe National de Réponse Electoral (GNRE), présidé par Madame Claire H. Ayémona a été présenté ce vendredi 23 Octobre 2020, au Président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou. L’objectif de cette visite est de révéler le travail de l’ombre que fait ledit Groupe pour la tenue des élections présidentielles inclusives et sans violence, ouvertes à toutes les entités politiques.

En effet, les préoccupations du Groupe dont les émissaires ont été introduits au cabinet du Professeur Joseph Djogbénou par la Présidente de la Plateforme Electorale des Organisations de la Société civile (OSC) du Bénin, Madame Fatoumatou Batoko Zossou, sont motivées par la tenue des élections inclusives en 2021.

Lire aussi : Actualité : Bénin, le SSPH/OCPSP à Caritas Abomey pour l’exécution du plan annuel, le suivi et recommandations

La preuve, les échanges avec le Président Joseph Djogbenou ont tourné autour de la présidentielle 2021 qu’il faut à tout prix traverser dans la paix et la concorde. Selon Madame Fatoumatou Batoko Zossou , ils ont profité de la visite, en dehors des discussions, pour présenter leur entité au président Joseph Djogbénou de la Cour constitutionnelle. « Nous sommes venus présenter le Groupe qui se déploie le jour des élections au président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou », a-t-elle déclaré. Ensuite, « Nous travaillerons pour que le processus soit transparent et sans violence », a-t-elle renchéri.

Le Groupe National de Réponse Electoral (GNRE) mis en place le 25 septembre 2020 a pour objet principal de discuter, d’élaborer et de recommander des stratégies de réponses aux risques de violences, liées à l’élection présidentielle de 2021 au Bénin, en rapport avec les lois électorales.

Lire aussi : Guinée  : l’opposition parle de 30 morts, le climat reste tendu avant la proclamation des résultats

Pour Madame Claire H. Ayémona, « la période électorale est assez délicate ». Raison pour laquelle le Groupe a été mis en place très tôt et commencé à travailler sur le terrain pour qu’il y ait la paix. Elle dira que le président Joseph Djogbénou a pris l’engagement pour que la Cour constitutionnelle joue sa partition afin qu’il y ait des élections paisibles au Bénin en 2021 ».

Rappelons que le Groupe National de Réponse Electoral (GNRE) est composé de 20 personnalités dont dix responsables d’OSC et dix autres de divers secteurs.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook