Bénin

Boni Yayi, l’ancien président félicite Joe Biden, parle de ses souvenirs et sa rencontre avec lui

L’investigateur 8/11/2020 à 15:45

Dans le cadre de mes fonctions au sommet de l’Etat Béninois, j’ai été l’hôte de la maison blanche pour la signature du Second Compact, partenariat portant sur le Millenium Challenge Account (MCA), partenariat allumé par mon prédécesseur Feu Président Mathieu KEREKOU. J’y étais au titre du second Compact. La Bonne Gouvernance, la Démocratie, l’Etat de Droit, le Respect des Libertés fondamentales et des Droits de l’Homme étaient les préalables.

C’est à cette occasion, à la maison blanche que nos destins s’étaient croisés, le nouveau Président élu des USA, Joe BIDEN et moi pour superviser cette signature portant sur un montant de plus de 430 millions de Dollars US. Le Président OBAMA était en tournée à l’intérieur du Pays. Les acteurs étaient le Ministre d’Etat Komi KOUTCHE, l’argentier du Benin d’alors et son homologue des USA appuyés par l’Ex Ambassadeur OMAR Arouna du Benin près des USA. Le Benin a fait partie du pré-carré des pays ayant bénéficié d’un second compact d’un montant excédant celui du premier. Mon interlocuteur d’alors, aujourd’hui Président élu des USA félicitait le Benin pour la qualité de sa gouvernance politique démocratique, économique sociale sans oublier son attachement aux respects des Droits de l’Homme, des Libertés Fondamentales, la Paix, la Stabilité et la Sécurité. Ce qui a valu cet honneur, le seul pays africain invité à la maison blanche pour une cérémonie avec solennité au cœur de la démocratie américaine.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo vole au secours des opposants Affi, Guikahué, Bédié

Lors du tête-à-tête offert à moi dans son bureau digne d’un homme humble, le Président BIDEN m’a affiché, son cœur pour l’Afrique, son humanisme, son attachement aux multilatéralisme et à la Coalition Mondiale pour faire face aux nombreux défis auxquels l’humanité demeure confrontée . Pour lui, les États-Unis d’Amérique continueront de jouer leur partition et d’animer le leadership dans ce combat. La mise en œuvre effective par son pays des délibérations de la COP21 lui tenaient à cœur.

Quant à l’Afrique, sa chance résidera selon lui toujours dans sa capacité à maintenir l’état de veille pour les acquis de sa démocratie et de l’Etat de Droit, sa capacité à bâtir les institutions fortes indépendantes qui garantissent une bonne gouvernance conduisant à la prospérité de tous avec l’égalité des chances, l’accès équitable aux services publics, judiciaires et des élections inclusives, consensuelles, équitables et transparentes.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Pascal Affi N’Guessan, Abdallah Albert Toikeusse Mabri recherchés, liste des détenus

Enfin, le Président Joe a félicité le Benin d’alors d’avoir consacré ce second compact à l’énergie. L’énergie est pour les PME, industries et vie humaines ce qu’est le sang pour l’organisme humain. Les USA ont d’abord fait le choix du combat de l’énergie avant de s’attaquer au défi de leurs systèmes éducatifs.
J’ai enfin remercié la Président Joe BIDEN pour sa contribution pour des sommets Amérique -Afrique suggestion qui a été faite au Président OBAMA lors de mon premier voyage officiel à la Maison Blanche en compagnie des Présidents Ouattara, Alpha et ISSIFOU, si je ne m’en abuse. Le Premier sommet a eu lieu en 2015 à Washington à l’invitation du Président OBAMA et de l’Union Africaine. Souhaitons que ces types de dialogues directs Amérique du Nord-Afrique reprennent avec l’avènement du Président Joe BIDEN.

Félicitations et bonne chance au Président Joe BIDEN pour les défis qui l’attendent.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook