Ceg1 Natitingou : des filles en transe, voici les raisons selon le guérisseur traditionnel

Bénédicte BANKOLE 20/10/2020 à 18:50

Les cours au Ceg1 Natitingou ont été perturbés hier lundi 19 octobre 2020 par un fait inhabituel. 08 élèves filles sont entrées en transe. Une situation qui a valu la présence d’un guérisseur traditionnel pour calmer les filles avant leur évacuation à l’hôpital.
Voici l’explication du guérisseur Mohamed Sotimba au micro de Radio Nanto

« Je ne dirai pas que le Ceg1 est envoûté, mais il y’a une énergie qui était là, qui balançait toutes les filles qui étaient en menstrues ou les filles qui finissaient leurs menstrues.

Lire aussi : Houéyogbé  : retrouvailles entre les anciens élèves pour renforcer les liens d’amitié

(...) ces genres d’énergie c’est le sang
(...) c’est ça au fait qui embêtait les enfants. C’est difficile de pouvoir mettre fin à ça.
(...), les hommes ignorent nos traditions, les hommes ignorent ce qu’on appelle la spiritualité. (...). Vous voyez que lorsque j’ai commencé, quand je désenvoute une fille, je vais chez l’autre, l’autre reprend encore. Au fait l’énergie était là. Chaque fois qu’elle voit que le problème s’éteint là-bas, elle vient encore reprendre." a expliqué le guérisseur traditionnel.
Pour lui, la solution est de désenvouter les salles. "Ce genre de chose, c’est de désenvouter les salles », a t-il conclut.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook