Afrique

Célébrité-Mali : Sidiki Diabaté a payé une énorme caution pour recouvrer sa liberté

L’investigateur 30/12/2020 à 12:27

Incarcéré le 21 septembre 2020 à Bamako pour des faits de présumés coups et séquestration sur son ex-compagne, Sidiki Diabaté a vécu un dernier trimestre, très agité de l’année avant de recouvrer sa liberté.

En effet, libre de ses mouvements, l’annonce de la relaxe de Sidiki Diabaté a été faite par Aly Traoré, manager de l’artiste malien. « Toutes les démarches ont été faites, nous avons eu la liberté provisoire pour Sidiki Diabaté », a-t-il déclaré. Selon Aly Traoré, dit « Castro », cette libération provisoire a été possible contre le versement d’une caution.

Lire aussi : Kandi  : 03 enfants calcinés dans un tas de coton à Alfakoara

Par la même occasion, il a laissé entendre qu’il souhaite « moins de monde aux alentours de la maison d’arrêt de Bamako pour le faire rentrer à la maison sans bruit », rapporte Afriqshowbiz. « Après trois mois de détention préventive, nos avocats nous ont informés que Sidiki Diabaté a payé une caution de 15 millions de francs CFA (près de 23 000 euros) pour avoir la liberté provisoire », a déclaré Balla Mariko, membre de l’Alliance contre les violences basées sur le genre.

« Notre lutte contre les violences basées sur le genre continue, nous faisions confiance à la justice, nous ne sommes pas opposés à cette demande de liberté provisoire », a-t-il ajouté.
Très célèbre auparavant, l’artiste malien a fait chuter sa cote de popularité après cet incident et d’ailleurs, au sujet de son affaire, l’opinion est divisée Mali.

Lire aussi : Santé sexuelle : la mairie de Cotonou s’active pour le projet « The Challenge Initiative » (TCI)

« A tout moment la personne détenue préventivement peut demander sa mise en liberté provisoire. C’est dans ces conditions que Sidiki Diabaté a demandé sa mise en liberté provisoire », déclare son avocat Me Cheick Omar Konaré à la BBC.

« Le premier juge d’instruction a refusé la liberté, nous avons fait appel et la Chambre d’accusation de la Cour d’appel a décidé d’accorder la mise en liberté sous caution de 15 millions de Fcfa », a expliqué le défenseur de l’artiste.



Culture


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook