Bénin/décentralisation

Communales 2020 : probable invalidation de sièges dans la commune de Zangnanado

L’investigateur 19/07/2020 à 20:46

Le verdict relatif au dossier de fraude électoral entre les partis Bloc Républicain (BR) et l’Union Progressiste (UP) dans le village de Kpoto, arrondissement de Kpédékpo dans la commune de Zangnanado est tombé. Les mis en cause ont été condamnés.

Le tribunal d’Abomey a rendu son verdict à propos des infractions commises par Kakpo Mathieu, partisan du Bloc Républicain. Surpris en flagrant délit, ce Monsieur, président d’un bureau de vote, qui a voté en lieu et place d’une autre personne a été condamné à six mois d’emprisonnement ferme. Quant à ses co-accusés, ils connaissent le sort à eux réservé aussi, rapporte 24 heures au Bénin.

Lire aussi : Baccalauréat 2020 : l’invite de maire de Porto-Novo aux candidats

Degan Constant et Dossou Bénide, tous deux présidents des bureaux de vote 1 et 2 du village Kpoto sont dans le collimateur de la justice parce qu’ils auraient voté en lieu et place des absents et des morts. Statuant mercredi dernier, le juge les a condamnés à une peine de 12 mois de prison avec sursis. Ils devront payer chacun 50.000 francs CFA d’amende.
Au cours des communales du dimanche 17 mai dernier dans le village de Kpoto, des irrégularités ont été constatées. Par la suite, l’UP a saisi la justice et exercé des droits de recours devant la Cour suprême, juge du contentieux électoral. Donc après la condamnation du tribunal, il y a de forte chance que des sièges soient invalidés incessamment par la Cour suprême dans la commune de Zagnanado.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook