Afrique

Continent noir : les 10 présidents africains les plus pragmatiques en 2020

L’investigateur 2/08/2020 à 19:25

Une sélection de 10 chefs d’Etat africains les plus pragmatiques a été proposée par AfrikMag. Il est vrai que l’année est toujours en cours, mais leur détermination à répondre aux besoins de leur peuple en pleine pandémie du coronavirus motive ce classement.

Nana Addo Akufo-Addo du Ghana

Dans ce lot restreint même s’il faut remarquer que les autres ne dorment pas, il y a le ghanéen Nana Addo Akufo-Addo, un travailleur hors pair qui suscite admiration au-delà du continent. Il aurait créé environ un million d’emplois pour le peuple ghanéen tout en stabilisant l’économie depuis qu’il a pris les rênes du Ghana.

Paul Kagame du Rwanda

Pour avoir joué un rôle déterminant dans la construction de son pays, déchiré par un génocide dans les années 2000, il est cité en modèle. Car, 19 ans plus tard, le pays prospère, est devenu stable ; en grande partie réconcilié grâce à son président.

Danny Faure des îles Seychelles

Lire aussi : Tribunal d’Abomey-Calavi : une dame écope de 7 ans de prison, 8 millions d’amende pour coups et blessures volontaires

Il a propulsé son pays à la suite de sa prise de fonctions le 16 octobre 2016. En 2019, Faure a reçu le prestigieux prix « planétaire et leadership » lors d’une cérémonie des National Geographic Awards à l’université George Washington, à Washington DC. Il a mis en place un programme de fourniture d’ordinateurs portables gratuits aux étudiants de tout le pays depuis 2017.

Roch Marc Christian Kaboré, Burkina Faso

Avec un bilan quoique mitigé parce qu’il n’a pas su tenir ses promesses électorales, le président burkinabè figure dans le lot des dix. Il a été freiné par des contraintes liées à l’insécurité croissante, mais a su donner satisfaction à certains programmes sociaux qui ont produit des résultats positifs.

Adama Barrow

Lire aussi : Bac  : liste des 1593 personnes retenues pour les travaux de secrétariat dépouillement

Le gambien a hérité d’un pays en proie au chaos, à en croire la presse locale, parce que Yahya Jammeh aurait vidé le trésor public avant de s’exiler en Guinée équatoriale.
En juin 2019, il a reçu le Super Prix du Grand Bâtisseur, le Trophée Babacar Ndiaye des constructeurs routiers africains, compte tenu de ses réalisations dans le domaine des infrastructures du pays.

George Weah, Liberia

L’ancienne star du ballon rond a pris ses fonctions en 2018, sous le feu des critiques de ses détracteurs. Il est vrai que des histoires de corruptions ont entaché sa gestion, mais d’autres sons de cloche indiquent que les réalisations de l’administration Weah dépassent celles de tout autre président du pays depuis son indépendance en 1847.
Notamment la gratuité de l’enseignement pour les Libériens jusqu’au niveau universitaire et son engagement à relier toutes les capitales de comté par du pavage.

João Lourenço, Angola

Lire aussi : Covid-19 : les recommandations de 03 anciens chefs d’Etat, en séance à Cotonou

D’énormes réformes entreprises sous lui dès son entrée en fonction en septembre 2017, pour améliorer la transparence du secteur financier, libéraliser le régime des taux de change, et poursuivre une trajectoire plus favorable aux entreprises afin d’améliorer la perception du climat des affaires du pays par les investisseurs internationaux.

Macky Sall, Sénégal

Le président sénégalais a reçu des éloges en raison de ses réalisations ; surtout dans le secteur de la santé. Ces investissements ont encouragé le Conseil des directeurs exécutifs de la Banque mondiale à approuver un montant de 100 millions de dollars – la moitié en dons et l’autre moitié en crédits – pour aider le gouvernement du Sénégal à faire face à l’impact social et économique de la pandémie.

Sahle-Work Zewde, Éthiopie

Elle est devenue la première femme présidente d’Éthiopie et la seule femme chef d’État en exercice en Afrique depuis octobre 2018 et ses conseils ont aidé le Premier ministre Abiy Ahmed à donner une impulsion à l’économie du pays.

Cyril Ramaphosa, Afrique du Sud

A l’écoute de l’Afrique toute entière, sa récente rencontre avec le président nigérian Muhammadu Buhari lors des attentats xénophobes en Afrique du Sud a été un exemple, illustrant le modèle, incarné par ce président. « Amateur de voitures rapides, de vin de collection, de pêche à la truite et d’élevage de gibier, le président sud-africain Cyril Ramaphosa est un personnage controversé », rapporte L-frii. Il a repositionné l’économie sud-africaine, désormais érigée à la première loge en Afrique.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook