Actualités

Côte-d'Ivoire : réapparition de la peste porcine africaine

L’investigateur 17/05/2024 à 18:37

Principal obstacle au développement de la filière porcine, la peste porcine africaine réapparaît en terre ivoirienne au grand désarroi des éleveurs de porcs. L’information a été confirmée dernièrement par le ministère des Ressources animales.

En Côte d’Ivoire, c’est la panique dans le rang des éleveurs de porcs. Pour cause, la peste porcine est réapparue ces derniers temps dans une région du pays plongeant ainsi le secteur du port dans l’incertitude générale. Maladie contagieuse avec un taux de mortalité élevé dans les élevages de porcs, la peste porcine apparaît pour la première fois dans le pays en 1996. Son passage dans le pays en 2015 et 2023 a créé des dommages financiers importants pour la filière, avec une perte directe de 9,2 milliards de francs CFA, environ 13,9 millions d’euros. Lors de l’épizootie de 2016, le pays a perdu la quasi-totalité de son cheptel porcin.

Craignant que le même spectacle ne se reproduise, l’interprofession des éleveurs prend la mesure de la situation : « Quand il y a un foyer quelque part, on procède à un abattage systématique de l’élevage en question. Sur un rayon de trois kilomètres, tous ceux qui sont dans la zone perdent leurs animaux et leur activité. C’est un peu compliqué, il y a eu des résistances dans la zone de Songon, des éleveurs ne voulaient pas qu’on abatte leurs bêtes », confie à RFI, Germain Nawoya, président de l’Union Nationale des Sociétés Coopératives de Porcs de Côte d’Ivoire (UNASCPORCI).



Divers


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook