Bénin

Covid-19 : Orounla met fin à la polémique sur le maintien des élections

L’investigateur 13/04/2020 à 16:21

Le maintien des élections du 17 prochain est l’un des sujets qui centralisent les débats actuellement. Ceci, à cause de la pandémie du Coronavirus. Mais reçu sur l’émission DIAGONALE de Bi News hier, le ministre de la Communication, de la poste et porte-parole du Gouvernement, Alain Orounla a donné la position du gouvernement sur la question.

Hier dimanche, le ministre de la Communication, de la poste et porte-parole du Gouvernement, Alain Orounla a mis fin à la polémique relative au maintien des communales malgré la crise sanitaire. Occasion pour lui par ailleurs, de lever un coin de voile sur les échanges entre les présidents d’institution et le Chef de l’Etat.
Dès l’entame, le ministre Alain Orounla a fait savoir qu’aucune décision officielle n’a encore été prise sur le sujet. « Il s’agit d’une décision en préparation ». Mais, il a apporté cette clarification selon laquelle les présidents d’institutions ont, à l’unanimité, souhaité la poursuite du processus électoral.
Il a été difficile pour les présidents d’institution de proposer le report, compte tenu de l’évolution du processus électoral, au cours de la visioconférence.
« L’organisation des élections est un impératif constitutionnel auquel se plie le gouvernement qui a convoqué tôt le corps électoral depuis des mois », a-t-il clarifié.
Pour dissiper les craintes des populations, le porte-parole du gouvernement a indiqué que « Le gouvernement a déjà pris des mesures adaptées à chaque circonstance. Sur la base des mesures prises pour préserver les Béninois, et sur la base des résultats, ce n’est pas déraisonnable de faire une projection sur la base des mesures prises ».

Lire aussi : Covid-19 : la Tunisie envoie sept médecins et infirmiers pour soutenir l’Italie




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook