Afrique/pandémie

Covid-19 : le dépistage de masse, la meilleure option pour le Bénin ?

L’investigateur 10/05/2020 à 12:22

Il est vrai que les nouveaux chiffres en rapport au Covid-19 au Bénin grimpent désormais. Mais doit-on s’inquiéter de l’augmentation du nombre de cas ?

En effet, il est plus justifié qu’au lieu qu’on s’alarme du fait des nouveaux chiffres affichés, à en croire les données officielles, de s’enorgueillir. Selon le gouvernement, sur la période allant du 3 au 9 mai 2020, ont été réalisés : 11573 tests de PCR soit 1553 PCR de plus que la veille, 11235 Tests de Diagnostic Rapide (TDR) soit 1781 TDR de plus que la veille.
Ces différents tests, motivés bien entendus, sont sous-tendus par des opérations effectuées sur des groupes cibles.
Selon les différentes explications, ces tests matérialisent l’anticipation du gouvernement dans le traitement de la crise d’une part, et traduisent l’efficacité de la démarche du Bénin de faire deux types de tests en même temps d’autre part. En l’occurrence, le Test de Dépistage Rapide (TDR) consistant en une recherche dans le sang et celui dit "PCR" ou "virologique" ("polymerase chain reaction") consistant en un prélèvement naso-pharyngé (gorge, nez, nasopharynx) donc à faire un prélèvement nasal ou buccal pour y rechercher des traces du virus.

Lire aussi : Liverpool  : les médias anglais divisés sur le choix de Mané meilleur joueur de la saison

En tout cas, compte tenu du protocole de soins mis en place, à savoir : les médicaments pour une prise en charge gratuite des patients (contrairement à d’autres pays), selon le gouvernement, on peut s’en réjouir. A dire vrai, si des pays comme la Chine, le premier pays d’où a été décelé le virus, ont pu s’en sortir, c’est parce qu’ils ont compris à un moment donné qu’il faut tester toute la population sans exception. Donc le mal à souhaiter désormais est que le Bénin dispose suffisamment de matériels pour opérer un test sur l’ensemble des concitoyens ou tout au moins la plupart. Ce serait plus rassurant dans la mesure où des sujets asymptomatiques sont parfois touchés par la pandémie, mais vivent en toute tranquillité au sein de la population. « Tout homme debout est un malade qui s’ignore », dit-on.
Le respect des mesures sanitaires, notamment des gestes barrières (le lavage systématique des mains à l’eau et au savon, le port du masque en tous lieux, le respect de la distance de sécurité sanitaire de 1m, ...) sont entre autres les mesures à respecter rigoureusement pour réduire la propagation du Coronavirus (Covid-19) au Bénin.
Rappelons que pour des renseignements concernant le dépistage, la prise en charge, l’isolement et les signalements, il faut joindre le numéro 136. Et que selon les chiffres actualisés, le Bénin se retrouve à 319 cas, 255 sous traitement, 62 guéris et 02 décès.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook