Bénin/pandémie

Covid-19 : les raisons des 06 derniers décès enregistrés au Bénin, selon Benjamin Hounkpatin

L’investigateur 18/06/2020 à 11:28

Les ministres Pascal Irénée Koupaki, ministre d’État et secrétaire général de la Présidence, Benjamin Hounkpatin de la santé et Sacca Lafia de l’Intérieur et de la sécurité publique ont tenu ce jeudi 18 juin 2020, avec les autorités religieuses, une réunion de suivi de la mise en œuvre des mesures officielles liées au Covid-19 dans les lieux de culte au Bénin. A cette occasion, le ministre Benjamin Hounkpatin a fait un point de la situation sanitaire. Il affirme que les six derniers cas de décès avaient des antécédents médicaux.

Lire aussi : Covid-19-Bénin : le nombre de décès s’est alourdi, les nouveaux chiffres

"Les cas graves et les décès que nous enregistrons, sont en rapport avec la présence de maladies préexistantes ou de cas de sujets âgés. C’est à dire que lorsque la Covid-19 survient chez des sujets qui ont déjà des antécédents comme la drépanocytose, l’hypertension artérielle et surtout actuellement le diabète, le pronostic de la maladie est sombre. Les six derniers cas de décès que nous avons enregistrés sont en rapport avec des sujets qui ont des antécédents de diabète et d’hypertension artérielle", a-t-il confié. Il rappelle aussi que les malades enregistrés proviennent surtout du sud du pays. « Ces cas que nous avons sont localisés essentiellement au niveau de l’aire de l’ancien cordon sanitaire. C’est à dire le département du Littoral qui a pratiquement la moitié, les départements de l’Ouémé et de l’Atlantique. Ces trois départements regroupent plus de 75 % des cas que nous avons présentement dans le pays », a-t-il laissé entendre.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook