Bénin

Création de l'Ortb + : Dr Mahoussi pense à une "politique de tout raser pour tout refaire"

Rollis HOUESSOU 12/03/2022 à 20:21

Dans un entretien accordé à Bénin Intelligent cette semaine, l’enseignant à l’Université d’Abomey-Calavi, spécialiste des sciences de l’information et de la communication Wenceslas Mahoussi a donné son avis sur la création d’une nouvelle chaîne de télévision projetée par le Président Patrice Talon. Pour lui, cela ne pose pas problème si une démarcation entre la chaîne mère et la nouvelle sera faite.

Lancement d’une nouvelle chaîne de télévision oui, mais une démarcation entre elle et l’ancienne chaîne ORTB est indispensable. C’est du moins ce que pense le spécialiste des sciences de l’information et de la communication. Pour Dr Wenceslas Mahoussi " Sous le gouvernement passé, des milliards ont été injectés dans la chaîne publique. Le gouvernement actuel, certainement après audit ou des études, s’est rendu compte qu’il ne peut plus continuer à injecter de l’argent dans cette chaine telle qu’elle est. Vous allez remarquer que le gouvernement a toujours fait des options du genre, c’est une option de dire qu’on laisse ce qui est là, on prend une partie du personnel et on crée une nouvelle chaîne. Il faut se poser deux questions quant à la nécessité, la viabilité de l’option. Un gouvernement qui fait une option, est-ce qu’il a les moyens de créer une nouvelle chaîne ? Je n’en sais rien. La question véritable c’est de savoir s’il est vraiment opportun de créer une nouvelle chaîne aujourd’hui vu que l’Ortb a déjà deux chaînes de télévision (BB24 et l’Ortb mère) et quatre radios (Radio Bénin Alafia, Atlantique Fm, Radio Bénin, Radio Parakou).Tout cela constitue un consortium de chaînes", a-t-il d’abord analysé avant de faire une importante proposition.

| Lire aussi : Bénin : une mort programmée de la chaîne publique de télévision ORTB ?

"L’idéal serait de mon point de vue, de voir comment faire du neuf avec du vieux. On peut même séparer l’Ortb-infrastructures de l’Ortb-contenu et faire en sorte que dans ce qui existait, on puisse créer une nouvelle chaîne ou opérer une refonte de l’Ortb en profondeur. La création d’une nouvelle chaîne avec tout l’argent qu’on va y mettre, peut paraître comme une politique de tout raser pour tout refaire. Mais cela demeure une option du gouvernement", a indiqué Wenceslas Mahoussi.

| Lire aussi : ORTB : réaction du DG intérimaire à la création d’une nouvelle chaîne de télévision

À en croire l’enseignant, si le gouvernement tient à créer cette nouvelle chaîne, il doit d’abord définir les bases et savoir si elle sera une chaîne gouvernementale ou pour le service public. Il en veut pour preuve BB24 créée sous le Président Boni YAYI, qui en réalité n’a pas comblé les attentes. " Le président Yayi voulait faire ainsi en créant la chaîne BB24. Mais est-ce que BB24 a échoué ? C’est là la question. La future chaîne Ortb+ c’était BB24, qui devrait s’occuper uniquement du développement et de l’économie. Est-ce que aujourd’hui elle a convaincu les populations ? En réalité, si on devrait faire une comparaison et rester objectif, on va dire que le gouvernement n’a pas forcément besoin de créer une nouvelle chaîne mais de prendre BB24, la chaîne qui était dédiée au développement et de la relooker. C’est peut-être pourquoi « Jeune Afrique » annonce qu’une partie du personnel sera prise ; ça peut être celle de BB24 qui n’existera plus pour devenir Ortb+. Ce qu’on appelle le relooking en marketing", pense l’expert qui tente de comprendre la logique du Président Patrice Talon.

| Lire aussi : Ortb : de présumés receleur et acheteur arrêtés dans le dossier vol d’un ordinateur

" On va considérer que l’Ortb va rester peut-être la chaîne institutionnelle, gouvernementale et que l’Ortb+ sera la chaîne du public et va essayer de diffuser des informations qui concernent tous les citoyens, ici comme ailleurs. Si telle est l’option faite, je n’y trouve pas d’inconvénient, quitte à voir à l’œuvre ce qui va se passer. Parce que, ce qu’on a remarqué depuis c’est que même actuellement, on a l’impression que la chaîne publique de l’Ortb est aussi une chaine gouvernementale. Si la démarcation va être faite par la création d’une nouvelle chaîne, tant mieux." A-t-il conclu. Signalons que le directeur par intérim de l’ORTB a indiqué que le lancement de cette nouvelle chaîne ne vient pas faire disparaitre la chaîne mère.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook