Bénin

Criet : diverses peines requises contre Frédéric Béhanzin et Cie hier à l'audience

L’investigateur 22/06/2021 à 22:17

Jean-Baptiste Hounguè, Rodrigue Kakaï-Glèlè et Frédéric Béhanzin ont été auditionnés ce lundi, 21 Juin 2021 à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Au cours de leur 3è comparution, le ministère public a requis des peines contre eux.

Peines privatives de liberté et avec sursis. En résumé c’est ce à quoi ressemblent les réquisitions du ministère public contre les présumés coupables, Jean-Baptiste Hounguè, Rodrigue Kakaï Glèlè et Frédéric Béhanzin, dans l’affaire de corruption et d’abus de fonction au Port autonome de Cotonou (Pac). A l’audience, le ministère public représenté par Armand Hounguè a requis 5 ans de prison contre Jean-Baptiste Hounguè avec sursis dont deux fermes ; et 5 ans de prison ferme contre Rodrigue Kakaï Glèlè. Enfin, il a requis 12 mois de prison, dont 6 fermes contre Frédéric Béhanzin.

Lire aussi : Frédéric Béhanzin : un acteur qui manque au débat politique actuel

Au cours de l’audience, les juges de la CRIET se sont prononcés sur la demande de liberté provisoire des prévenus, introduite lors de l’audience du 07 juin dernier. Malheureusement pour eux, elle a été rejetée.

Lire aussi : Sommet de la CEDEAO : tête-à-tête intégral entre Talon et Ouattara

Après le réquisitoire du ministère public, le délibéré a été renvoyé au lundi 02 août 2021, date à laquelle les mis en cause dans cette affaire seront fixés sur leur sort.
Les deux premiers sont poursuivis pour « abus de fonction et corruption » tandis que Frédéric Béhanzin lui est poursuivi pour « complicité d’abus de fonctions ».



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook