Bénin

Délivrance de faux actes d’état civil : Mètonou révèle le mode opératoire des Caet Cq

L’investigateur 24/11/2020 à 07:14

Profitant de sa rencontre avec les forces de l’ordre le vendredi 20 novembre 2020, le procureur de la république près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou, Mario Mètonou a dévoilé une supercherie des chefs d’arrondissement et chefs quartiers.

C’est un secret de polichinelle. La délivrance des faux actes d’état civil est devenue fréquente dans certaines administrations au Bénin. Mais c’est déjà à la base que le tour est joué, si on s’en tient aux déclarations du procureur Mario Mètonou. A en croire ses propos, les chefs d’arrondissement le font sciemment, puisqu’ils laissent des cases vides dans les registres d’état civil pour les remplir après afin de satisfaire les demandeurs contre forte rémunération. Pour cela, il le met en garde tout en leur faisant signifier que ces actes répréhensibles ne passeront plus impunis.

Lire aussi : Guinée  : Macron remis à sa place pour avoir dénoncé Condé alors qu’il félicite Ouattara

« Je voudrais donc profiter de cette occasion pour prévenir d’abord les chefs quartiers qui délivrent les certificats de résidence fantaisistes », a-t-il déclaré lors de sa rencontre avec la police.
Plus loin, il rajoute : « Je voudrais prévenir les chefs d’arrondissement qui laissent des pages vierges dans les registres d’état civil pour pouvoir les remplir à postériori au profit de personnes qui n’ont pas la nationalité béninoise, contre forte rémunération. » C’est à ce niveau que la fraude commence a-t-il dit. « Sachez que désormais ces faits sont braqués sont découverts au niveau des services de l’immigration, présentés au parquet et poursuivis avec la plus grande sévérité », avertit le procureur Mètonou.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook