Bénin/transport

Des déclarants en douane dénoncent un manque de professionnalisme à l’ANaTT

L’investigateur 5/07/2020 à 17:57

Quelques jours seulement après le déménagement à l’Agence Nationale des Transports Terrestres (ANaTT) sur un nouveau site, des voix s’élèvent pour fustiger les conditions de travail ; difficiles en somme imposées par le Directeur général Thomas Agbéva et ses collaborateurs aux usagers.

En effet, c’est par le biais d’une déclaration de presse que l’Association des Jeunes Déclarants et Mandataires en Douane du Bénin s’est signalée pour fustiger ce qui se passe à l’Agence Nationale des Transports Terrestres (ANaTT). Selon leur déclaration, le déménagement n’a pas été préparé en amont ; ce qui constitue un manque de professionnalisme. La preuve, « l’installation du personnel de service se fait

Lire aussi : BEPC 2020 : l’examen connaît une baisse de taux d’inscrits de 27,39%

progressivement dans des conditions peu orthodoxes. », ont dit ces déclarants en douane. Des conditions difficiles résumées à l’absence « d’énergie électrique ; le manque d’alimentation pour l’installation du système informatique ; d’internet ». Autant de maux qui mettent en boule ces déclarants en douane pour qui une meilleure prestation à l’ANaTT constituerait un soulagement.
En gros, ils ont exprimé leur ras-le-bol et demandent expressément au premier responsable de cette Agence, le Directeur Général Thomas Agbéva de prendre ses dispositions pour veiller non seulement au rétablissement de meilleures conditions de travail, mais aussi à l’accueil des usagers.

voici le communiqué invitant au déménagement de l’ANAaTT




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook