Actualité

Divers : 02 semaines après le mariage, cet imam découvre que sa nouvelle épouse est un homme, voici sa réaction

Rollis HOUESSOU 15/05/2022 à 21:44

Ce fait plus ou moins extraordinaire s’est produit en Ouganda ces derniers jours où M. Mohammed Mutumba, un imam a été choqué après avoir découvert que sa nouvelle épouse avec qui il vit depuis deux semaines est un homme et en plus, un voleur.

En quête d’une femme à épouser, le religieux Mutumba a fait la connaissance de Mme Swabullah Nabukeera à la mosquée où il était allé prier. Le couple a finalement échangé des vœux de mariage dans la culture islamique mais cette union ne durera pas dans le temps. Car, selon les informations relayées par AkrikPlus, la supposée épouse est un homme." Je cherchais une femme à épouser et quand j’ai atterri sur une belle fille portant un hijab, je lui ai demandé l’amour et elle a accepté. Nous sommes tombés amoureux, cependant, elle m’a dit que nous ne pourrions pas avoir de relations s3xu3lles tant que je n’aurais pas donné de dot à ses parents et aussi échangé des vœux de mariage ", a raconté Mutumba tout désespéré.

| Lire aussi : Côte d’Ivoire:Guillaume Soro annonce sa candidature à la présidentielle 2025

Les conditions que le nouveau marié a rempli mais le couple n’avait pas pu avoir leur lune de miel deux semaines après puisque la femme avait avancé comme raison, qu’elle était en menstrues. Dans sa patience, le voisin de Mr Mutumba a affirmé que sa "femme" avait escaladé un mur et volé leur post téléviseur et des vêtements. L’affaire étant portée à la connaissance de la police, la source renseigne que l’épouse a été arrêtée et que l’agent des enquêtes criminelles du district de Kayunga, M. Isaac Mugera, a déclaré que lorsque Mme Nabukeera est arrivée au poste de police, elle portait un hijab et des sandales." Conformément à la pratique normale de la police, une policière a fouillé le suspect à fond avant de l’emmener dans les cellules. Cependant, à la grande surprise de l’officier, le suspect avait empilé des vêtements dans le soutien-gorge pour tromper qu’il s’agissait de seins. Lors de recherches plus poussées, nous avons découvert que le suspect avait des organes génitaux masculins. Nous avons rapidement informé « son » mari qui l’avait escortée au poste de police", a-t-il déclaré.

| Lire aussi : Criet:neuf (09) présumés cybercriminels placés en détention par le procureur spécial

La nouvelle a choqué Mutumba qui a demandé à la police de le laisser prouver par lui-même en lui permettant de voir les parties intimes de sa « femme ». Ce qui a été approuvé et à la mariée de dévoiler enfin sa vraie identité en tant que Richard Tumushabe, 27 ans. Selon les dires de ce dernier, il avait trompé Mr Mutumba qu’il était une femme afin de l’escroquer..Toute chose qui n’ira pas trop loin puisque le couple a été séparé.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer