Bénin/décentralisation

Djènontin : les maires qui ont une légitimité, selon l’ancien ministre

Judicaël C. GBETO 16/06/2020 à 09:45

Les récentes élections communales et municipales continuent de défrayer la chronique. Selon Valentin Djènontin, les textes de la République ont été violés et pour l’ancien député, seuls quelques maires installés, détiennent une légitimité.

C’est en s’appuyant sur les textes du code électoral révisé en vigueur au Bénin que l’ancien ministre de la justice de Boni Yayi, Valentin Djènontin a souligné cette irrégularité notoire.

Lire aussi : France  : un avocat jugé septembre prochain pour avoir filmé sous la jupe de ses stagiaires

« La désignation ou l’élection du maire et de ses adjoints a lieu lors de la séance d’installation du conseil communal ou municipal, dans les quinze (15) jours qui, suivent l’annonce des résultats de l’élection communale, nonobstant les recours éventuels ». Voilà ce que dit l’article 192 nouveau alinéa 2 et 5 de la Loi n° 2020-13 du 04 Juin 2020 portant interprétation et complétant la Loi n°2019-43 du 15 Novembre 2019 portant code électoral, exploité par l’ancien Député pour faire remarquer que 51 maires sont illégalement installés.

Lire aussi : Bénin/opposition  : La Fcbe tiendra son congrès incessamment, selon un communiqué du parti

Pour lui, seuls les 26 maires installés avant le 4 juin 2020, sont légaux.
En effet, après la proclamation des résultats le 20 mai, les maires disposent de 15 jours francs pour être désignés et installés. Ce qui veut dire que le dernier maire devrait l’être au plus tard le 3 juin 2020. Mais de blocage en blocage, et le vote de lois en procédure d’urgence, des maires, 51 au total sur les 77, ont été installés entre le 6 et le 8 juin 2020. Ce qui est contraire aux textes en vigueur.
Bien que pertinent, ce constat de l’ex-Secrétaire Exécutif National des FCBE recevra—til un écho favorable ? Pas pour autant parce que les maires sont installés hors délai, à en croire le député et jusqu’à preuve du contraire aucun citoyen n’a saisi les juridictions compétentes pour faire constater ce dysfonctionnement.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook