Bénin/agriculture

Filière cajou : le cri de détresse des producteurs au procureur Togbonon

L’investigateur 28/05/2020 à 06:55

Non impayés par un particulier après vente, des producteurs béninois de cajou sont fâchés, appellent le gouvernement et le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), Gilbert Togbonon au secours.
En effet, il s’agit des producteurs qui ont vendu de la noix de cajou pour plusieurs dizaines de millions et qui, jusqu’à preuve du contraire, ne sont pas rentrés dans leur fonds. Ils ont tout tenté pour être payés, mais rien ne pointe à l’horizon.

Lire aussi : Bénin : Intégralité de toutes les décisions prises par Talon et son équipe en conseil des ministre

Une situation qui perdure depuis un bon moment et qui les traumatise. Abandonnés sans doute, ils lancent un cri de détresse à l’endroit du gouvernement. Mieux, ils s’en remettent au procureur spécial Gilbert Togbonon de la criet et croient dur comme fer qu’il pourra les délivrer de cette situation.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook