Sport

Football : rébellion à l’hôtel de l’équipe nationale A’ du Bénin à Porto-Novo

L’investigateur 12/01/2021 à 14:03

Les Ecureuils A’ du Bénin, sparring-partners de leurs homologues du Togo, ont séquestré ce mardi, 12 janvier 2021, leur entraîneur Moussa Latoundji à Freedom Palace Hôtel de Porto-Novo. Selon nos confrères de Béninsport, ils réclament des primes de match.

En regroupement depuis quelques jours, les joueurs de l’équipe béninoise du championnat d’Afrique (Chan), sont remontés contre les dirigeants de la Fédération béninoise de football (Fbf) et ont voulu le faire savoir à leur sélectionneur, Moussa Latoundji.

En effet, après leur victoire contre le Togo (1-0) à Lomé, ils doivent livrer le match retour ce mardi au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Mais contre toute attente, ils menacent à quelques heures de la rencontre de ne pas jouer. Au motif qu’ils n’ont rien perçu depuis l’entame de l’aventure.

Lire aussi : Bénin  : Théodore Holo contre la prorogation du mandat de Talon, lire ses explications

Rappelons que le Togo qualifié pour le Chan a sollicité l’équipe du Bénin comme sparring-partner et si les modalités avaient été clairement définies au départ, les joueurs de l’équipe du Bénin devraient être pris en charge par le voisin de l’Ouest.

Mais selon la même source, l’entraîneur national adjoint, Moussa Latoundji est parvenu à gérer la situation et le match aura finalement lieu entre les deux formations tout à l’heure.



Sport


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook