Afrique

Ghana : 05 morts, des incidents enregistrés dans un contexte tendu pour un scrutin serré

L’investigateur 9/12/2020 à 18:53

Les violences qui ont éclaté au Ghana au lendemain de la présidentielle et des législatives du 7 décembre ont fait au moins 05 morts.

Le pays est toujours dans l’attente de la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle et des législatives, alors que la situation est tendue, selon Jeune Afrique. Le Magazine continental évoque 61 incidents électoraux et post-électoraux, sur l’ensemble du territoire, entre le lundi 7 et le mercredi 9 décembre, enregistrés par les services de sécurité ghanéens.

Lire aussi : Affaire 39 hectares : les 31 conseillers communaux, présents à l’audience du lundi 07 décembre

« Des violences ont éclaté dans plusieurs régions du pays, dont certaines ont donné lieu à des échanges de tirs, a alerté la National Election Security Taskforce (NESF), en charge de sécuriser le processus électoral ».

Au moins cinq personnes ont été tuées dont deux dans la région d’Accra, deux dans la région de Bono Est et une dans le Nord – et une vingtaine d’autres blessées. Autant d’incidents qui « auraient pu être évités », insiste la NESF, qui promet « d’enquêter sur chacun d’eux ».



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook