Actualité

Honduras, l’ex-président Juan Orlando Hernandez extradé aux États-Unis pour trafic de 500 tonnes de cocaïne

Rollis HOUESSOU 22/04/2022 à 22:43

L’ancien président du Honduras, Juan Orlando Hernandez, a été extradé ce jeudi 21 avril 2022, vers les États-Unis. Pour cause, un tribunal de New-York entend le juger pour sa participation dans un gigantesque trafic de 500 tonnes de cocaïne entre 2004 et 2022.

L’ancien président du Honduras Juan Orlando Hermandez pourrait être condamné à la perpétuité s’il est reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés. En effet, Juan Orlando Hernandez, ancien prétendu champion de la lutte contre le trafic de drogue à la tête du Honduras entre 2014 et 2022, sera jugé pour une "association de malfaiteurs (qui) a transporté plus de 500 tonnes de cocaïne aux États-Unis". La veille, le tribunal du District Sud de New York avait déposé une demande formelle d’extradition. Ce qui a été mis en exécution ce jeudi.

| Lire aussi : Bénin : un jeune égorge une étudiante avant de se donner la mort à Ekpè

Escorté et menotté, France 24 renseigne que Juan Orlando Hernandez, au pouvoir entre 2014 et 2022, a pris place à bord d’un avion de l’Agence antidrogue américaine, qui a décollé d’une base de l’armée hondurienne.

Âgé d’environ 53 ans, l’ancien Président a cédé le pouvoir le 27 janvier à la nouvelle présidente de gauche Xiomara Castro avant d’être arrêté moins de trois semaines plus tard, le 15 février, dans sa résidence de la capitale.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer