Présidentielle 2021

Houndonougbo : « L’UP ne suscite pas, mais porte une candidature », a déclaré la DA

L’investigateur 20/01/2021 à 10:10

A la faveur d’une session extraordinaire, le samedi 16 janvier 2021, le bureau politique de l’Union Progressiste s’est réuni pour rendre public, le nom de son candidat. Mais avant cette étape, la Directrice de l’Administration, Christhelle Houndonougbo avait annoncé la couleur.

Un peu comme dans le secret des dieux, la Directrice de l’Administration de l’Union Progressiste, Christhelle Houndonougbo avait donné des indices sur la formule de la présentation du candidat aux élections présidentielles, que va soutenir le parti du patriarche, Bruno Amoussou. Contrairement à d’autres formations qui ont suscité la candidature du président sortant, Patrice Talon, elle avait laissé entendre que l’UP ne se lancera pas dans ce jeu. Selon ses déclarations, le parti travaille avec méthode et pose les balises avant d’y arriver.

Lire aussi : Célébrité : 02 belles dames craquent pour Drogba après son divorce

C’était au détour du magazine 5/7 du 19 octobre 2020, sur les antennes de l’Office de Radio et Télévision du Bénin (ORTB). « Nous sommes dans un processus à l’Union Progressiste et chaque membre, chaque dirigeant de l’Union Progressiste vous dira que nous travaillons pour pouvoir aborder avec sérénité, les élections de 2021 et les gagner », avait déclaré l’ancienne directrice du COUS-AC.
Quant au choix du candidat, elle dira que le moment venu, l’Union Progressiste le présentera au public. « Laissez le temps à l’Union Progressiste d’arriver à une étape où elle peut vous dire : voilà, nous avons déjà mis les bases, voilà notre candidat et nous nous engageons pour la victoire en 2021 », avait-elle renchéri. Très cruciale, cette étape est arrivée.

Lire aussi : Abomey-Calavi : 03 morts, 01 blessé grave causés par des camions d’Ebomaf en 24H

Et, l’idéal selon les maires et députés du parti est que le cheval partant soit Patrice Talon, candidat à sa propre succession. Un choix que le bureau politique a entériné. L’un dans l’autre, ce choix est fait et d’ores et déjà, les soutiens savent qu’ils doivent se mettre au travail pour le sacre définitif. « Nous sommes dans un processus à l’Union Progressiste et chaque membre, chaque dirigeant de l’Union Progressiste vous dira que nous travaillons pour pouvoir aborder avec sérénité, les élections de 2021 et les gagner », avait promis Christhelle Houndonougbo. Un moment tant attendu qui est arrivé et seuls les résultats au soir du 11 avril, nous situeront.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook