Afrique

Insécurité : l’attaque contre un député au Burkina par des hommes armés fait un mort

L’investigateur 8/11/2020 à 16:48

Une personne a été tuée dans le Sahel au Burkina dans une attaque menée contre un député, Ce dimanche 8 novembre 2020.

« Des individus armés non identifiés ont attaqué dimanche matin un véhicule d’un député à Goudébo dans le Sahel, tuant le chauffeur. Le député n’était pas dans le véhicule », a expliqué une source sécuritaire.

Au finale, les assaillants ont emporté le véhicule, rapporte un conseiller municipal du mouvement des peuples pour le progrès (MPP), le parti du député. La presse locale en parle en attendant les voix autorisées, après cette attaque intervenue en pleine campagne électorale.

Lire aussi : Etats-Unis : Trump battu, Joe Biden devient le 46ème président de la première puissance mondiale

En 05 ans c’est-à-dire depuis 2015, le Burkina a enregistré plus 1.665 morts, dont 1.229 civils et 436 membres des Forces de défense et de sécurité, selon un décompte du Conseil économique et social (CES) du Burkina Faso, indique Yeclo.
Conséquences, cela a engendré des déplacements des populations, confrontées à des crises d’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans tout le pays. La preuve un chiffre avoisinant 3,3 millions de personnes, confrontées à l’insécurité alimentaire, est évoqué dans les statistiques.

Curieusement, c’est dans cette atmosphère d’insécurité que la campagne électorale pour la présidentielle et les élections législatives est ouverte depuis le 31 octobre 2020.

Dans 1.645 secteurs ou villages, soit 17,70% du territoire, compte tenu de l’ampleur que prend le terrorisme, le Conseil constitutionnel du Burkina Faso a déjà annulé le processus électoral.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook