Actualités

Insolite : il porte plainte contre l'administrateur d'un groupe WhatsApp pour avoir été retiré

L’investigateur 2/07/2023 à 17:07

Le retrait d’un membre d’un groupe WhatsApp peut vous coûter un procès. C’est une affaire qui fait polémique en Ouganda. Un administrateur de groupe est traduit devant un tribunal de Kampala pour avoir retiré un membre.

Le plaignant est identifié sous le nom de Baitwababo. L’administrateur l’a retiré du groupe après qu’il lui a demandé de rendre compte de tous les fonds que les membres du groupe WhatsApp ont versé. Dans sa plainte déposé devant un magistrat à Kampala, il a fait savoir que le 16 mai 2023, il avait écrit une lettre à Allan Asinguza, demandant un rapport d’audit et la responsabilité des sommes perçues auprès des membres enregistrés depuis l’année 2017 lors de sa création, informe Afrik Buzz.

Le groupe WhatsApp est dénommé Buyanja My Roots. Il a pour objectif de contribuer à des causes caritatives, d’exprimer ses condoléances et de fournir un soutien aux individus. C’est pour cette raison que les membres font des cotisations. Les fonds devraient permettre d’aider les habitants de Buyanja dans le district de Rukungiri.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook