Actualités

Joe Biden : la seule condition que pose le président américain pour ne pas briguer un second mandat

L’investigateur 7/12/2023 à 10:17

Aux Etats-Unis, le président américain Joe Biden a annoncé, mardi 05 décembre 2023, qu’il ira à l’élection en 2024, si Donald Trump se présente.

Battre Trump aux prochaines élections présidentielles. C’est le but que s’est fixé le président américain Joe Biden. Mardi 05 décembre 2023, le démocrate a laissé entendre qu’il n’est pas sûr de briguer un second mandat, si son concurrent direct Donald Trump n’est pas candidat.

« Si Trump n’était pas candidat, je ne suis pas sûr que je me présenterais », a déclaré le président américain Joe Biden. Une déclaration de guerre ouverte du numéro 1 du monde à son prédécesseur Républicain. Ce dernier qui, malgré ses déboires avec la justice reste, favori dans les sondages. « Mais nous ne pouvons pas le laisser gagner », a laissé entendre le démocrate à l’occasion d’une rencontre tenue, près de Boston, avec des donateurs démocrates.

L’actuel chef d’Etat américain avait toujours affirmé sa position en ce qui concerne l’homme d’affaires. Cette confrontation imminente sera pour la première puissance du monde, un jeu pour renforcer sa démocratie. Ce que Joe Biden entend faire en éliminant son rival Donald Trump.

Lire aussi : [Actualité  : Le Bénin condamné par la Cour de justice de la Cédéao à payer 20 millions au nigérian Sunday Igboho)>https://www.linvestigateur.info/?Le-Benin-condamne-par-la-Cour-de-justice-de-la-Cedeao-a-payer-20-millions-au&var_mode=calcul]

« Trump ne se cache même plus. Il nous dit ce qu’il va faire », a déclaré Joe Biden, ajoutant à propos de l’élection : « Il y va et je dois y aller ». Si son rival se retirait, ferait-il de même ? « Non, pas maintenant », a réfuté, le président. Même s’il se dit le mieux placé pour arrêter Trump, le président Joe Biden ne fait pas l’unanimité de son électorat. Devenu le plus vieux président que l’Amérique ait jamais connu, ajouté à son bilan drastique, les électeurs américains ne portent plus l’actuel chef de la Maison Blanche dans leur cœur.

En attendant le grand jour, Donald Trump est poursuivi entre autres pour "complot contre l’Etat américain", après avoir tenté de faire annuler les résultats de l’élection de 2020. Hormis cela, il ne manque pas de multiplier ses frasques. Récemment, il a refusé de déclarer qu’il n’abuserait pas de ses pouvoirs s’il était réélu. Une déclaration qui inquiète au plus haut niveau la Maison Blanche.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook