Bénin

Justice : deux magistrats sous les verrous dans une affaire de libération d'un présumé terroriste

L’investigateur 26/05/2020 à 19:25

L’audience à la Cour de Répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a été très désagréable pour le procureur de la République près le tribunal de première instance de deuxième classe de Kandi et son substitut. Et pour cause !

En effet, au terme de leur audition à la Criet, ils ont été tout simplement déposés à la prison civile de Missérété ce mardi aux environs de 5h du matin. Ceci pour leur supposée implication dans une affaire relative à la libération d’un présumé terroriste. Gardés à vue à la brigade criminelle de Cotonou, puis auditionnés à la Criet ce lundi 25 mai 2020, ils ne retourneront plus retrouver leur famille respective.

Lire aussi : Bénin : L’He Alladatin se félicite de l’expérimentation du système partisan à travers les communales

De sources policières, ils sont soupçonnés de corruption et de participation à une entreprise terroriste. Le Procureur du Tribunal de Kandi et son substitut, après leur audition par le juge d’instruction au niveau de la commission, sont passés devant le juge des libertés. Ce dernier a décidé de les déposer derrière les barreaux à la prison civile de Missrété.
De toute façon, il s’agit d’une affaire qui ébranlera le milieu judiciaire puisque pour le moment, il n’y a aucune information officielle ni du côté de ministère de la justice, ni du côté de l’Union nationale des magistrats du Bénin (UNAMAB).




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook