Drame

Le commissaire de Biro raconte la tragédie du boucher tué par les braqueurs à Nikki

L’investigateur 13/02/2020 à 06:56

En partance pour l’achat d’un bœuf mardi dernier, ce boucher abattu dans la commune de Nikki des conditions encore floues , fait aussi l’actualité. A en croire le commissaire de Biro, le capitaine Mansa Ousséni, "la victime se rendait à Biro pour l’achat d’un bœuf en compagnie de deux autres personnes quand les braqueurs leur ont fait le jeu de torche". Face à leur refus d’obtempérer, a-t-il dit, "les bandits ont ouvert le feu, atteignant mortellement celui qui est remorqué à l’arrière de la moto, les deux autres ont réussi eux à s’échapper" rencherit-il. Tué dans ce braquage, le boucher en question est d’ores et déjà inhumé par ses parents qui mercredi dernier ont ramené le corps à Guinrou, une localité de la commune de Nikki, après les formalités d’usage. Les braqueurs ont également emporté sa moto et son téléphone, ajoute le commissaire qui déclare que des enquêtes ont été ouvertes et que toutes les pistes sont examinées afin de retrouver les commanditaires de ce braquage meurtrier, au micro de Frisson Radio.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer