Présidentielle 2021

Le député Agonkan : « Nous ne voulons pas le K.O de 2011, mais celui de 2021 »

L’investigateur 7/04/2021 à 22:58

Fidèle au chantre de la rupture Patrice Talon, l’honorable Gildas Agonkan a été très impliqué dans le processus électoral. Pendant la campagne, le député de l’Union Progressiste a fait montre d’une détermination sans précédent et s’est résolument engagé pour le K.O du dimanche prochain.

Après ses nombreuses descentes sur le terrain, il s’est à nouveau signalé ce mercredi. Lui, c’est le député de la 23è circonscription électorale, Gildas Agonkan. Recevant le cortège du Mouvement les Bataillons de la Rupture, il a fait part de sa volonté de voir le duo Talon-Talata, réaliser un K.O le dimanche prochain, mais avec une certaine différence.

« Nous ne voulons pas le K.O de 2011, mais celui de 2021 », a-t-il déclaré. Faisant allusion à la victoire de l’ancien chef d’Etat, Boni Yayi qui a réalisé un K.O en 2011, l’ancien député de la renaissance du Bénin croit en les chances du duo Talon-Talata, qui pour lui, en fera de même dimanche prochain. Selon ses propos, le K.O du duo, candidat de la mouvance présidentielle, sera sans doute différent de celui de l’ancien président de la banque ouest-africaine de développement (BOAD).

A l’endroit du Mouvement les Bataillons de la Rupture, il dira ceci : « Ce matin, nous sommes honorés par le Mouvement les Bataillons de la Rupture. Ils sont dans tout le Bénin. Ils ont parcouru tout le pays, que la rupture se perpétue », a-t-il lancé avant de souhaiter que « les actions se poursuivent afin que toute la 23è circonscription électorale soit Talon-Talata pour le bonheur du 11 avril 2021 », conclut-il.
Rappelons qu’il s’est adressé au Mouvement les Bataillons de la Rupture ce mercredi 07 avril pendant que le groupe conduit par Armand Souton en tournée dans le Zou, a fait un crochet pour prendre des conseils auprès du député.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook