Bénin

Les Démocrates : Basile Ahossi confirme la présence des brebis galeuses au sein du parti

L’investigateur 8/12/2020 à 09:16

La clôture du parti naissant de l’opposition, Les Démocrates est-elle lézardée ? A cette question beaucoup se refusent d’y répondre sauf que le texte de Léon Basile Ahossi, vice-président de cette formation politique, publié sur les réseaux sociaux en dit long.

Les Démocrates ne sont décidément pas au bout de leur peine. Non seulement ils sont au cœur de l’actualité, compte tenu du récépissé recherché telle une aiguille dans une botte de foin, pire les textes qui circulent sur les médias sociaux ces derniers temps constituent une contre-publicité pour eux.

Lire aussi : Djogbénou  : ce qu’on dit de ses réformes à la Cour au Sénégal. Lire les détails

A peine, le président Eric Houndété a été obligé d’intervenir sur la radio Fraternité Fm pour éteindre la rumeur relative à l’obtention de récépissé que le parti n’a pas encore eu que son vice-président, Basile Ahossi est contraint d’y aller d’un texte pour s’expliquer au sujet d’une autre affaire. Une réunion au domicile de Boni Yayi à Cadjèhoun, au cours de laquelle l’ancien président d’honneur de la FCBE a eu à remonter les bretelles à certains caciques du parti.

Certes dans son texte, l’ancien allié de Bruno Amoussou a dissipé les doutes et balayé du revers de la main, la tenue d’une supposée réunion. Mais il a été obligé de reconnaître qu’il y a en leur sein, des « brebis galeuses ». « … C’est vrai que le pouvoir a commencé à infiltrer nos rangs pour rééditer le schéma fcbe, et c’est ce qui justifie les reports sans cause de la délivrance du récépissé au parti. », a écrit l’ancien agent des douanes et droits indirects à la retraite.

Lire aussi : Couffo  : pour échapper à la mort, un artiste brûle ses fétiches et se confie à Jésus

Une confession qui renseigne sans autre forme de procès que le groupe réuni autour de Boni Yayi n’est pas aussi soudé que cela. Mieux, cela apporte de l’eau au moulin du président de l’Alliance Iroko, Bertin Koovi qui dans l’un de ses récents audios sur les réseaux sociaux, prédisait qu’il se peut que ce soit les proches du pouvoir qui désignent aux Démocrates, leur candidat dans la perspective de la présidentielle.

De toute façon, il est vrai que les Démocrates continuent leur course effrénée dans le but d’obtenir leur récépissé. Mais aussi à la lumière du texte du vice-président Basile Ahossi, on se doit de retenir par ailleurs qu’il y a au sein de cette formation politique qui obéit au doigt et à l’œil à Boni Yayi, des brebis galeuses.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook