Présidentielle 2021

« Les faiseurs d’illusions ne décideront pas à ma place », dixit Komi Koutché

L’investigateur 7/09/2020 à 15:57

Ce samedi 05 septembre 2020, l’ancien ministre de l’économie béninois, Komi koutché a échangé depuis les États-Unis, son lieu d’exil, par visioconférence avec une délégation de jeunes béninois. Occasion pour l’ex-Dg du Fonds National de Microfinance (FNM) de lever un coin de voile sur sa présence ou non dans la course au fauteuil de la Marina en 2021, rapporte un blog béninois.

A bâtons rompus avec ces jeunes béninois, l’ancien ministre Komi Koucthé a abordé plusieurs sujets, selon qu’il les classe suivant des priorités. Pour s’en convaincre, il dira d’entrée que « La priorité est d’abord, de travailler à reconquérir notre pays dans ses valeurs d’antan ». Lors de ses échanges avec une délégation de jeunes béninois au sujet de son nouveau livre, « ma version », Komi koutché en profitera pour aborder sa candidature aux élections présidentielles.

Lire aussi : Gabriel Laurex Ajavon : « Si la production du coton a doublé, il doit avoir de répercussion sur l’économie du pays ».

Il promet qu’il ne laissera personne décider de son sort, de sa carrière politique future. Selon ses propos, il aurait un grand défi à relever. « Je n’accepterai pas le sort que les faiseurs d’illusions au sein de la République pensent m’attribuer », a laissé entendre l’ancien ministre Béninois de l’économie. Ce qui sous-entend que Komi koutché, est prêt à défier le régime en place. Mais de quelle manière si tant est qu’il est recherché par la justice de son pays qui d’ailleurs, l’a condamné à 20 ans de prison ferme ?
« L’avenir politique de mon pays ne se jouera pas sans moi… Le tournant de 2021 ne se négociera pas sans moi et il ne se passera pas dans le format pipé que les maîtres du temps pensent avoir scellé » a-t-il conclu.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook