Bénin

Littérature : un essai de Toussaint Yémagnissè Kpanidja, disponible sur le marché

L’investigateur 22/11/2020 à 23:35

Au Bénin, le monde littéraire a enregistré dans la matinée du samedi 21 novembre 2020, une nouvelle œuvre. "La femme et le droit s’affrontent". C’est le titre de l’essai écrit par Toussaint Yémagnissè Kpanidja, lancé au musée da Silva de Porto-Novo en présence des autorités politico-administratives, des collègues et amis de l’auteur.

Une salle décorée aux couleurs de la couverture de l’œuvre en présence des invités de marque. Ainsi est caricaturée la salle qui a abrité l’événement consacré au lancement de l’essai "La femme et le droit s’affrontent". Une œuvre de 139 pages subdivisée en 14 chapitres, une couverture bleu ciel à parement blanc, un fond présentant le symbole de la justice et le titre de l’essai écrit au rouge pour démontrer la gravité d’une situation qui interpelle tous. Édité par les Éditions S21, l’essai présente les rapports entre l’homme et la femme. Principalement les questions liées au genre.

Lire aussi : Décès de Sidy Diallo : les hommages émouvants d’Hervé Renard, Kalou et max Gradel

En effet, l’objectif de la publication de cet essai est de défendre la femme. Car, selon l’auteur, les inégalités sociales existent entre deux personnes de sexes différents dont l’un est soumis à l’autre et ses droits sont bafoués en dépit des lois qui existent. Dès lors, la lutte pour la femme était plutôt une lutte vaine, puisqu’elle ne prenait pas en compte les vrais problèmes qu’elle rencontre. Dans chaque chapitre, il s’est évertué à faire le diagnostic à savoir : chercher les causes, ensuite les manifestations et faits, la loi, l’esprit de la loi et enfin, les pistes de solutions pour avoir une idée réelle de ce que les femmes vivent.

Comme thèmes développés dans cet essai, le harcèlement sexuel, les violences sous toutes ses formes à l’endroit de la femme, la loi, les comportements de la femme elle-même, les relations dans les couples. Un essai qui vient apporter un plus dans la lutte contre la violence faite aux femmes. Achevée depuis 2015, l’œuvre vient d’être lancée que cette année. L’objectif entre autres est d’accompagner les femmes et ceux qui luttent déjà pour de meilleures conditions de vie de la femme au sein de la société africaine. Pour l’auteur, le roman étant caractérisé par une fiction, il a décidé d’y aller par le truchement d’un essai pour accomplir la mission qu’il s’est assigné.

Lire aussi : Bénin  : Côte d’Ivoire, Guillaume Soro en colère contre Macron. Voici les raisons

Vendu à un modique prix, cet essai n’est que le premier d’une longue liste de productions littéraires appartenant à l’agent de la Police Républicaine de son état.
La preuve il donne rendez-vous aux lecteurs le 8 mars prochain pour une autre sortie d’ouvrage littéraire, toujours consacré à la femme. Pour lui, il s’agira désormais de prendre la défense des femmes.

Et ceci, pour l’harmonie de la société. Titulaire d’une maîtrise en sciences juridiques option Droits des affaires et carrières judiciaires en 2012, Kpanidja Yémagnissè Toussaint alias Bronzito est né le 1er novembre 1984 à Avrankou. Sous-officier et fonctionnaire à la police républicaine, il est un passionné de la littérature. Musicien, sportif, chrétien prédicateur de la bonne nouvelle et s’intéresse au bien-être du couple.



Culture


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook